actualite
Adjugé 71 250 € un vas en faïence
71 250 € frais compris.
André Derain (1880-1954) et André Metthey (1871-1920),
vase en faïence vers 1906-1909, h. 30 cm.

Le talon de ce vase au décor élémentaire porte la marque d’un céramiste, André Metthey, et la signature d’un grand artiste, André Derain, cela à l’époque de la période la plus féconde du peintre, en plein embrasement fauve. Une raison qui suffisait à enflammer les enchères et permettre à notre création d’atteindre 57 000 €, une estimation quintuplée. Metthey accueillera dans son atelier d’Asnières, à partir de 1906, toute une palette de peintres – une vingtaine – parmi lesquels Matisse, Vlaminck, Denis, Bonnard, Rouault et, bien entendu, Derain. La plupart appartiennent à l’écurie d’Ambroise Vollard, et c’est à son initiative que les peintres prennent le chemin de l’atelier deMetthey. C’est en 1905, lors de la visite d’une exposition d’arts décoratifs, que le galeriste pionnier du multiple a l’idée d’éditer des céramiques.
Derain va imaginer une centaine de pièces portant des décors variés, figuratifs ou ornementaux, où toujours est utilisé le « bleu Derain ». À l’exception de quelques artistes comme Rouault, jusqu’en 1913, l’expérience tournera court, en raison de son manque de succès commercial. Cependant, elle va permettre à Metthey de délaisser une certaine austérité pour faire oeuvre originale et apparaître comme l’un des précurseurs de la céramique art déco.
Toutes les actualités